Santé – Zutopi – La Science dans tous ses etats http://www.zutopi.com/ Magazine sur les Sciences et les Technologies Tue, 19 Jan 2021 02:15:09 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.1.8 Surmonter le décès d’un proche : le défi d’une vie http://www.zutopi.com/surmonter-deces-proche/ Wed, 25 Sep 2019 07:29:36 +0000 http://www.zutopi.com/?p=210 Composer avec la perte d’un être cher est sans doute l’un des défis les plus compliqués que l’Homme aura à relever au cours de sa vie. Quelle que soit votre « maturité émotionnelle » et votre capacité à gérer vos états d’âme, le décès d’un ami proche ou d’un membre de votre famille vous plongera dans le deuil et vous questionnera sur le sens de la vie. La perte a beau être perçue comme une partie naturelle de la vie, elle reste intensément douloureuse, avec son lot de tristesse. Comment surmonter le décès d’un proche ?

On n’oublie jamais rien, on vit avec… et on l’accepte

Nous ne sommes pas tous égaux face au seuil, et chacun déploie ses propres mécanismes de défense émotionnelle pour faire face au décès d’un proche. L’expérience démontre que la majorité des personnes qui ont perdu un être cher sont capables de surmonter cette période compliquée par elles-mêmes, pour peu que le soutien social soit là, notamment de la part de ceux qui partagent la même souffrance. Gardez un contact régulier avec vos proches. Envoyez une carte de remerciement (sur remeciementdeces.fr par exemple) pour montrer votre reconnaissance à ceux qui vous ont épaulé dans cette étape difficile. Nous nous garderons bien d’avancer une durée pour faire son seuil, car la question dépend de variables individuelles, génétiques et sociales. Mais il est indéniable qu’un contact aussi régulier que possible avec l’entourage accélère le processus.

Surmonter un deuil en un mois ne signifie pas que nous n’aimions pas la personne disparue. Il n’y a pas de période de deuil « normale ». Pour surmonter le décès d’un être cher, il faut bien comprendre que le deuil n’est pas un processus linéaire qui passe par des étapes bien définies. Le deuil est un processus itératif, qui nécessite une prise de recul, un regard introspectif, un questionnement quant à la vie et à l’existence et un réajustement de la perception de la mortalité de l’Homme. L’être humain est résilient par nature. C’est peut-être cruel à entendre en période de deuil, mais des millions de personnes ont perdu leurs parents, d’autres leurs enfants, et continuent aujourd’hui à vivre. On n’oublie jamais rien. On vit avec. Une fois que vous aurez bien intégré cette maxime, vous aurez fait un pas dans la bonne direction. Le temps fait son effet et réduit l’intensité du stimulus émotionnel lorsque l’être cher est évoqué.

La vie continue : c’est cruel, mais c’est ainsi

Le deuil prend du temps. Le deuil est vecteur d’une tristesse chronique et intense. Mais la recherche démontre aussi que le deuil, de par l’introspection qu’il impose, peut être un nouveau départ dans la vie. A chacun son bouclier émotionnel, mais quelques règles de bon sens vous permettront de sortir la tête de l’eau :

  • Acceptez vos sentiments. La tristesse, la frustration et la colère sont des sentiments sains que l’on se doit de ressentir dans le deuil. Les réprimer, c’est les rendre plus intenses avec un retour de boomerang compliqué ;
  • Mangez, faites de l’exercice et canalisez votre colère vers quelque chose de positif. C’est plus facile à dire qu’à faire, on vous l’accorde volontiers, mais sachez que c’est la meilleure décision que vous puissiez prendre dans pareilles circonstances. Rappelez-vous que les décisions qui vous semblent logiques pendant que vous ressentez un tourbillon d’émotions négatives peuvent être complètement fantaisistes. Gardez votre bon sens autant que possible ;
  • Prenez soin de vous et de votre famille. L’altruisme est un excellent allié pour faire son deuil ;
  • Célébrez la vie de vos proches et savourez l’instant présent. C’est sans doute la principale leçon positive que vous tirerez de votre deuil. Vous allez peut-être prendre goût aux activités caritatives, à la photographie pour immortaliser les moments vécus, à la culture de votre potager… ;
  • Si vous vous sentez confus ou dépassé par les émotions, vous pouvez parler à un psychologue. Le deuil est très bien compris par la psychologie et votre médecin actionnera les bons leviers pour vous aider à relever la tête.
]]>
Multiplication des épisodes de canicule en France : les conseils de survie http://www.zutopi.com/conseils-canicule/ Wed, 25 Sep 2019 07:10:55 +0000 http://www.zutopi.com/?p=207 Même si nous sommes nombreux à espérer que le soleil daigne nous gratifier de ses rayons en journée, il faut savoir qu’une exposition directe à la canicule peut être mortelle pour les personnes à risque (enfants et séniors), mais pas seulement. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre l’exposition au soleil pendant les vagues de chaleur entre 11h et 18h, au risque de subir un épuisement, une confusion ou encore des crises cardiaques. Rappelons également que la chaleur vient exacerber les problèmes respiratoires. Quels sont les réflexes à adopter pour se protéger contre les canicules qui se multiplient dans l’Hexagone ?

Qu’est-ce que « la canicule » ?

On pourrait penser que la définition de la canicule coule de source, surtout lorsqu’on se fie aux allusions parfois simplistes des médias qui estiment que tout épisode de chaleur étendu dans le temps s’apparente à une canicule. La réalité est beaucoup plus complexe. Même l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) ne propose pas de définition standardisée sur le phénomène.

Selon le magazine américain Sciences Direct, la canicule fait référence à des événements climatiques rares dont le caractère et l’impact varient dans le temps et dans l’espace. Une vague de chaleur se produit dans une région lorsque des températures anormalement élevées sont enregistrées sur une longue période de temps. Ces températures élevées ne se réfèrent pas seulement aux températures maximales, généralement enregistrées pendant la journée, mais aussi à celles qui restent assez élevées pendant la nuit, rendant l’environnement très inconfortable pour l’Homme, les animaux et la flore. La canicule n’implique pas seulement une vague de chaleur. Elle suppose également des niveaux élevés d’humidité et des vents très faibles, voire inexistants, ce qui exacerbe le stress thermique. Ainsi, bien qu’une vague de chaleur soit un événement météorologique, elle ne peut être évaluée sans tenir compte de ses impacts sur l’Homme. En effet, la canicule suppose de facto des infrastructures (habitations notamment) peu ou pas adaptées, comme une isolation approximative ou encore l’absence de climatiseurs (chers à l’achat ou à l’utilisation).

Comment faire face aux épisodes caniculaires ?

Cela peut sembler évident, mais la première chose à faire est de bien choisir ses vêtements. Portez des vêtements amples, de couleur claire. Si vous habitez une région qui connaît assez régulièrement des chaleurs étouffantes, voire extrêmes, investissez dans des vêtements de protection contre les UV et qui absorbent l’humidité pour réduire le stress thermique. Cela vous aidera à protéger votre corps des coups de soleil. Protégez également votre visage, vos mains et, plus globalement, la peau exposée au soleil avec un écran total. Un chapeau et des lunettes de soleil vous seront d’un grand secours.

Canicule et activités de plein air ne font pas bon ménage. Vous pouvez participer à des activités extérieures tôt le matin ou tard le soir, avec des pauses fréquentes, à l’ombre. Si vous travaillez à l’extérieur sous la chaleur et que votre activité cardiaque s’emballe, avec étourdissement, confusion et faiblesse, arrêtez immédiatement et reportez-vous à votre supérieur. Surveillez vos collègues, et demandez-leur de vous surveiller.

La transpiration est un moyen de thermorégulation du corps pour rester au frais, mais cette perte hydrique doit être renouvelée régulièrement. Si vous devez impérativement sortir pendant la canicule, il est impératif de prendre une bouteille d’eau fraîche et de boire même si vous n’avez pas soif. Une machine à glaçons s’impose avec force. Elle vous permettra d’avoir de l’eau fraîche à disposition chez vous, mais aussi avant de sortir. Si vous n’habitez pas seul, il y a de fortes chances à ce qu’il y ait une forte demande sur les bouteilles d’eau fraîches. Une machine à glaçons vous assure un approvisionnement continu pour vous hydrater toute la journée. Évitez les boissons sucrées ou alcoolisées, car elles vous feront perdre plus de liquides.

Les retombées de la canicule impactent tout le monde, mais certaines personnes (ou animaux) fragiles sont plus exposées :

  • les nourrissons et les jeunes enfants ;
  • les personnes âgées ou malades ;
  • les animaux de compagnie ;
  • les personnes en surpoids ;
  • les personnes qui travaillent à l’extérieur.

Bien sûr, il va sans dire qu’il ne faut jamais laisser des enfants ou des animaux de compagnie dans une voiture. Téléphonez au moins deux fois par jour aux personnes à risque pour demander de leurs nouvelles.

]]>
Juliana contre les USA : un procès pourrait empêcher le gouvernement fédéral de soutenir les combustibles fossiles… http://www.zutopi.com/kuliana-vs-usa-energie/ Thu, 04 Apr 2019 05:22:40 +0000 http://www.zutopi.com/?p=198 Un procès intenté au nom de 21 enfants accuse le gouvernement américain d’avoir manqué à ses engagements et d’avoir échoué à les protéger des impacts du réchauffement climatique. Si les plaignants gagnent ce procès, le gouvernement fédéral pourrait être contraint par la justice à arrêter ses subventions destinées à aider les acteurs de la filière des énergies fossiles. Rien que ça !

Le contexte de ce procès pas comme les autres

De toutes les affaires qui ont été portées devant les tribunaux fédéraux ces dernières années, aucune n’avait autant de chances de changer notre quotidien que celle de Juliana Vs. USA. Pour citer le juge fédéral qui a analysé ce dossier, « Ce n’est pas un procès ordinaire ». Ce procès qui fait aujourd’hui l’actualité outre-Atlantique a été intenté au nom d’un groupe de 21 enfants américains qui tentent de convaincre le tribunal de suspendre dans un premier temps les aides allouées à l’industrie des énergies fossiles puis, dans un second temps, d’interdire définitivement la production, la commercialisation et l’utilisation des énergies non renouvelables pour protéger l’environnement. En effet, les plaignants arguent que l’Etat soutient une pratique qui cause directement des changements climatiques, met en danger leur avenir et viole leurs droits constitutionnels à la vie, à la liberté et à la propriété. Lorsque la poursuite a commencé, peu de spécialistes l’avaient prise au sérieux. Et pourtant, quatre ans après l’accusation, le procès est toujours d’actualité, et les plaignants ont bénéficié du soutien de politiciens, d’associations et d’experts, constituant ainsi un dossier très solide qui pourrait très bien faire mouche dans un avenir proche.

L’Etat savait depuis au moins 50 ans, sous Lyndon Johnson

L’affaire est née à Eugene, dans l’Oregon, un paradis pour les amoureux de la nature et, surtout, l’un des plus grands berceaux de l’activisme environnemental aux États-Unis. La plaignante principale, Kelsey Juliana, étudiante à l’Université de l’Oregon, n’avait que cinq semaines lorsque ses parents l’ont emmenée à son premier rassemblement pour protéger les chouettes lapones. Aujourd’hui, sa principale préoccupation est le changement climatique, la sécheresse et la menace croissante des feux de forêt dans les monts Cascades environnants. « La saison des feux de forêt a été si intense qu’on nous a conseillé de ne pas sortir. Les particules contenues dans la fumée étaient cette fois-ci hors normes. C’était si grave que c’était au-delà de la gravité, en termes de danger pour la santé », explique Kelsey Juliana. Ce discours n’est pas seulement appuyé par les activistes. Même le gouvernement fédéral reconnaît maintenant dans sa réponse à la poursuite que les effets des changements climatiques se produisent déjà et risquent de s’aggraver, surtout pour les jeunes qui devront y faire face à long terme.

Les plaignants ont été recrutés par Julia Olson, avocate dans l’Oregon et directrice générale d’une ONG appelée « Our Children’s Trust », auprès de groupes d’activistes environnementaux à travers tout le pays. Il y a huit ans, elle a commencé à construire le dossier dans son petit bureau, sans s’attendre le moins du monde à un retentissement de cette ampleur. Elle a par exemple dûment documenté ce que les anciennes administrations américaines savaient sur le lien direct entre les combustibles fossiles et les changements climatiques. Elle a également démontré que l’Etat « savait » depuis au moins 50 ans, dans la présidence de Lyndon Johnson.

L’ultimatum de 2050 pourrait très bien forcer la main au gouvernement

Les procédures judiciaires ont obligé le gouvernement à faire des aveux surprenants si l’on en croit les documents déposés devant les tribunaux. Il reconnaît maintenant que l’activité humaine, en particulier les concentrations élevées de gaz à effet de serre, est probablement la principale cause du réchauffement climatique observé depuis le milieu des années 1900. Le gouvernement reconnaît également que les concentrations mondiales de dioxyde de carbone ont atteint des niveaux sans précédent depuis au moins 2,6 millions d’années. Il reconnaît enfin que les changements climatiques augmentent le risque de perte de vie et d’extinction de nombreuses espèces et sont associés à une augmentation du nombre d’ouragans, de tempêtes violentes, des fortes précipitations et des fontes accélérées de la glace, causant ainsi une montée des eaux sans précédents et menaçant les pays « îles » de submersion. Plus récemment, un nouveau document démontre que le gouvernement reconnaît désormais que les effets du changement climatique sur l’agriculture auront des conséquences dramatiques sur la suffisance alimentaire.

La poursuite prétend que les pouvoirs exécutif et législatif du gouvernement se sont avérés incapables de faire face aux changements climatiques. La plainte soutient donc que le gouvernement a manqué à son obligation de protéger l’air, l’eau, les forêts et le littoral du pays. Et les plaignants demandent aux tribunaux fédéraux d’intervenir et d’obliger le gouvernement à présenter un plan qui permettrait de sevrer le pays des combustibles fossiles d’ici le milieu du siècle.

]]>
L’explication Scientifique du Vampirisme http://www.zutopi.com/lexplication-scientifique-du-vampirisme/ Wed, 20 Sep 2017 01:29:47 +0000 http://www.zutopi.com/?p=66 Du Comte Dracula, l’élégant prédateur, au démoniaque Nosferatu, en passant par le scintillant mais conflictuel Edward Cullen, les vampires revêtent divers critères ; mais leur soif de sang et leur mépris pour la lumière du jour sont définitivement leurs caractéristiques les plus cruciales.

Le mot « vampire » est apparu pour la première fois au 18ème siècle dans la langue anglaise, mais son origine remonte à beaucoup plus loin. Depuis les précurseurs jusqu’aux vampires modernes, on peut les retrouver dans le folklore grec ancien et, on y trouve des mythes sur des créatures démoniaques, suceuses de sang, dans l’histoire de diverses cultures à travers le monde. On retrouve le « Peuchen » au Chili, le « Jianganshi » en Chine, le « BaobhanSith » en Ecosse, et la liste est encore longue.

vampireLa majorité d’entre nous conviendront que les vampires n’existent pas. Toutefois, certaines choses ne relèvent pas de la fiction. L’une des choses qui a été révélées sur le vampirisme est un trouble du sang appelé « protoporphyrieérythropoÏétique (PPE) »

PPE est le troisième type le plus fréquent de porphyrie et apparaît souvent pendant l’enfance. Les malades sont extrêmement sensibles à la lumière, au point d’être brûlés et d’avoir des cloques lorsqu’ils sont exposés au soleil.

« Les personnes atteintes d’EPP souffrent d’anémie chronique qui les fait se sentir en permanence fatigués et les rend pâles, avec une photosensibilité accentuée car ils ne peuvent pas sortir en plein jour », affirme Barry Paw, du centre de recherche Dana Farber a Boston. « Même par temps nuageux, il y a assez d’ultraviolets pour causer brûlure et défiguration aux parties du corps exposées telles que les oreilles et le nez. »

Aujourd’hui, les patients sont exhortés à rester à l’abri pendant les heures de la journée et l’on prescrit des transfusions sanguines, avec un taux de chances suffisamment élevé pour réduire les symptômes. Mais dans les temps médiévaux et anciens, avant la médecine moderne, ils se seraient transformés en animaux assoiffés de sang et ne sortiraient que la nuit pour essayer de soulager eux-mêmes les symptômes.

Récemment, dans une étude publiée dans les Actes de l’Académie nationale des sciences , les chercheurs rapportent une mutation génétique nouvellement découverte qui est responsable de l’EPP, suggérant un mécanisme biologique derrière le mythe des vampires.

« Cette mutation nouvellement découverte met vraiment l’accent sur le réseau génétique complexe qui sous-tend le métabolisme du foie« , a déclaré Paw , co-auteur principal de l’étude. « Les mutations de perte de fonction dans n’importe quel nombre de gènes qui font partie de ce réseau peuvent entraîner des troubles dévastateurs et défigurant« .

En plus d’être une explication fascinante pour le vampirisme, les chercheurs espèrent que cette vision peut conduire à des thérapies qui corrigent les gènes défectueux chez les personnes atteintes du PPE.

« Bien que les vampires ne soient pas réels, il existe un besoin réel de thérapies novatrices pour améliorer la vie des personnes atteintes de porphyries« , explique Paw.

]]>
Les mutations s’accélèrent chez les microbes isolés http://www.zutopi.com/les-mutations-saccelerent-chez-les-microbes-isoles/ Fri, 15 Sep 2017 01:14:10 +0000 http://www.zutopi.com/?p=54 Le développement de la résistance aux antibiotiques est la manière qu’ont les bactéries de dire « c’est raté ! ». Probablement pas, mais il est vrai que lorsque les densités de population sont faibles et isolées les unes des autres, les mutations s’accélèrent, y compris celles qui produisent une résistance.

En 2014, le  Dr Christopher Knight de l’Université de Manchester a révélé que les populations d’E. Coli peu peuplées sont trois fois plus susceptibles de muter que celles qui sont densément peuplées. Knight est l’auteur principal d’un document dans PLOS Biology  montrant que ce n’est pas un trait unique à E. coli, mais plutôt quelque chose d’universel pour les bactéries, les levures et même les virus. Pour prouver cela, Knight et ses collègues ont analysé 68 études sur 26 espèces, impliquant environ 2 trillions de cellules.

bacterieIls ont constaté que la preuve de cet effet existe depuis longtemps – certaines des études qu’ils considèrent datent de 70 ans, mais personne n’a vu le modèle. C’est peut-être parce qu’il se trouve dans un endroit inattendu. Le stress peut souvent augmenter les taux de mutation, et des densités plus élevées seraient, encore plus stressantes.

Les auteurs ont qualifié le phénomène de « plasticité du taux de mutation associée à la densité » (DAMP). Le premier auteur, le Dr RokKrašovec, a déclaré dans un communiqué : «Ce qui est passionnant pour le DAMP, c’est qu’il nécessite des molécules de protéines qui font la même chose dans des microbes très différents, ce qui signifie que nous pouvons commencer à comprendre pourquoi les taux de mutation varient ainsi. Cela signifie que nos résultats pourraient être la première étape vers la manipulation clinique du DAMP microbien comme moyen de ralentir l’évolution de la résistance aux antibiotiques « .

Pour leur travail expérimental, les auteurs se sont concentrés sur des mutations qui conduisent à une résistance aux antibiotiques, conséquence de la mutation microbienne que nous devons absolument comprendre.

Bien que DAMP apparaisse dans toutes les espèces étudiées, les auteurs rapportent: « Nous constatons que le degré de plasticité varie, même parmi les organismes étroitement liés« . Dans le cas le plus extrême, les taux de mutation étaient 23 fois plus faibles à des densités de population élevées.

Le DAMP peut également être contrôlé. L’article rapporte que dans tous les cas, il était lié au balayage du nucléotide 8-oxo-dGTP, qui est connu pour induire des mutations. Lorsque d’autres microorganismes sont rares, il y a plus de 8-oxo-dGTP pour circuler. Les auteurs ont constaté qu’ils pouvaient manipuler génétiquement le DAMP sur de nombreuses espèces, offrant potentiellement un moyen de contrôler la résistance aux antibiotiques.

Comment cela sera fait exactement, reste incertain : encourager une bactérie potentiellement dangereuse à se multiplier afin de supprimer les mutations présente des inconvénients évidents. Néanmoins, tout ce qui pourrait donner l’élan à la résistance est bienvenu. Knight a affirmé : « Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), si la résistance continue d’augmenter, d’ici 2050, il en résulterait que 10 millions de personnes disparaissent chaque année« .

]]>
Vous consommez peut-être de l’eau contaminée par des microfibres http://www.zutopi.com/vous-consommez-peut-etre-de-leau-contaminee-par-des-microfibres/ Thu, 17 Aug 2017 07:25:57 +0000 http://www.zutopi.com/?p=16 Sur la Terre, des milliards de personnes boivent de l’eau contenant de minuscules particules de microfibres. C’est la conclusion inquiétante d’une analyse globale de la consommation de l’eau, qui indique que 83 pour cent de l’eau du robinet échantillonné, contenait des traces de microplastique.

Les implications pour notre propre santé sont toujours inconnues même si l’investigation menée par Orb Média a appelé à mener des recherches immédiates sur l’impact que cela pourrait avoir sur les populations soumises à cette consommation, qu’il s’agisse des populations des pays riches ou de celle des pays pauvres.

Des États-Unis, à l’Indonésie, l’équipe a analysé environs 150 échantillons d’eau de 14 différents pays, sur les 5 continents, et a trouvé que la majorité était contaminée par des microfibres plastiques. Les recherches ont montré l’omniprésence absolue du plastique dans nos vies modernes et aussi combien nous en savons peu à propos de son impact, non seulement sur l’environnement, mais sur nous aussi.

De tous les pays étudiés, les États-Unis arrivent en tête de liste avec 94 pour cent d’endroit dont les tests se sont révélés positifs en matière de taux de plasticité dans l’eau. Cela a inclut l’eau du robinet du bâtiment du Congrès, le quartier Général de l’EPA, et même la Trump Tower. L’Europe s’en sort avec 72 pour cent d’échantillons révélés contaminés tandis que l’Equateur est à 75 pour cent et l’Inde 82 pour cent.

Les plastiques proviennent de sources variées dont le lavage de vêtements synthétiques en constitue une non négligeable, tout autant que l’usure des pneus de voiture, la poussière de peinture ou les microbilles. L’un des aspects les plus importants de cette nouvelle recherche, est la découverte de la multitude de manières par lesquelles ces plastiques peuvent entrer dans nos corps. Depuis qu’il a été prouvé que les poissons et les oiseaux de mer ingèrent les microplastiques de la mer, certaines personnes ont réduit leur consommation de poisson. Cependant, tout le monde a besoin de boire de l’eau, et ces microfibres ont été trouvées dans de l’eau du robinet, partout dans le monde, de New-York à Kampala.

« Les scientifiques disent qu’ils ne savent pas comment ces microplastiques atteignent nos robinets, ni quels risques sanitaires ceux-ci peuvent représenter » explique Molly Bingham, fondatrice et PDG d’Orb Media dans une déclaration. « Mais il a été prouvé que les microplastiques absorbent les produits chimiques de l’environnement marin, puis les relâchent lorsqu’ils sont consommés par des poissons et des mammifères. Je suis inquiète par rapport aux implications de nos recherches. »

L’équipe appelle maintenant à plus de recherches afin de découvrir comment ces fibres impactent notre santé, mais également les moyens de limiter leurs présence de plus en plus grandissante dans nos océans et eaux potables.

]]>
L’ecstasy utilisée lors d’essais cliniques pour traiter des troubles postopératoires. http://www.zutopi.com/essais-clinique-ecstasy Thu, 10 Aug 2017 10:17:20 +0000 http://www.zutopi.com/?p=11 L’ecstasy – ou MDMA, si vous préférez son nom chimique – est connue pour avoir plusieurs effets sur ceux qui décident d’en consommer. À court terme, il vous donne un regain d’energie, une vigilance et un sentiment d’euphorie qui améliorent votre perception des stimulis auditifs et visuels. Les sentiments temporairement forts d’amour et d’affection pour les personnes à proximité sont également communs, avec un changement brusque qui se caractérise par la paranoïa, la confusion et même la psychose.

Comme pour toutes les drogues, c’est un mélange complexe – mais la Food and Drug Administration (FDA) a longtemps été intriguée, plus par les effets positifs que ceux négatifs. C’est pourquoi ils vont maintenant essayer de l’utiliser de manière réglementée pour traiter les victimes du syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

ecstasy

La semaine dernière, l’ Association multidisciplinaire pour les études psychédéliques (MAPS) a annoncé que la FDA a désigné ce traitement comme une «thérapie révolutionnaire ». Cela signifie que « les preuves cliniques préliminaires indiquent que le médicament peut démontrer une amélioration substantielle par rapport aux thérapies existantes« , selon la FDA. Essentiellement, la preuve de plusieurs essais cliniques évalués par des pairs soutient l’utilisation de ce médicament dans le traitement du SSPT.

De façon pratique, cela signifie que le développement d’une version de MDMA conçue pour une utilisation commerciale répandue, pour ceux qui souffrent de condition psychologique mortelle, a été accéléré. Le financement augmentera, et les essais et expériences se poursuivront vers la phase 3 ; c’est-à-dire des projets de recherche de pointe, aléatoires, en double aveugle, contrôlés par placebo impliquant plusieurs équipes. En somme: le gouvernement américain prend très au sérieux l’ecstasy en tant qu’option médicale.

Selon le MAPS, les essais combineront les techniques psychothérapeutiques avec trois doses distinctes de MDMA. Seul le temps indiquera à quel point ils seront couronnés de succès, mais c’est une avancée passionnante qui suggère que, quand il s’agit de traiter les personnes malades, il n’y a rien à redire.

La FDA, tant que la preuve est là pour l’appuyer, est presque toujours heureuse d’essayer de nouvelles techniques «controversées» en matière de maladies ou d’affections. Tout récemment, la première utilisation d’une technique d’édition de gènes conçue pour lutter contre une forme agressive de cancer a été approuvée par l’agence. La marijuana médicale a été considérée comme une source potentielle de soulagement de la douleur, ainsi qu’un traitement psychologique, depuis quelque temps maintenant et, dans certains états, comme vous le savez probablement, elle est légalement définie comme un traitement médical .

En somme, l’apparition de MDMA ne devrait pas être une surprise. Oui, c’est un médicament qui modifie l’esprit, et lorsqu’il est consommé, il comporte certains risques. Si il sert à modifier les esprits de ceux qui souffrent d’une déficience psychologique terrible, cependant, il a effectivement le potentiel de sauver des vies plutôt que de les ruiner.

]]>