Magazine sur les Sciences et les Technologies

Multiplication des épisodes de canicule en France : les conseils de survie

Même si nous sommes nombreux à espérer que le soleil daigne nous gratifier de ses rayons en journée, il faut savoir qu’une exposition directe à la canicule peut être mortelle pour les personnes à risque (enfants et séniors), mais pas seulement. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre l’exposition au soleil pendant les vagues de chaleur entre 11h et 18h, au risque de subir un épuisement, une confusion ou encore des crises cardiaques. Rappelons également que la chaleur vient exacerber les problèmes respiratoires. Quels sont les réflexes à adopter pour se protéger contre les canicules qui se multiplient dans l’Hexagone ?

Qu’est-ce que « la canicule » ?

On pourrait penser que la définition de la canicule coule de source, surtout lorsqu’on se fie aux allusions parfois simplistes des médias qui estiment que tout épisode de chaleur étendu dans le temps s’apparente à une canicule. La réalité est beaucoup plus complexe. Même l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) ne propose pas de définition standardisée sur le phénomène.

Selon le magazine américain Sciences Direct, la canicule fait référence à des événements climatiques rares dont le caractère et l’impact varient dans le temps et dans l’espace. Une vague de chaleur se produit dans une région lorsque des températures anormalement élevées sont enregistrées sur une longue période de temps. Ces températures élevées ne se réfèrent pas seulement aux températures maximales, généralement enregistrées pendant la journée, mais aussi à celles qui restent assez élevées pendant la nuit, rendant l’environnement très inconfortable pour l’Homme, les animaux et la flore. La canicule n’implique pas seulement une vague de chaleur. Elle suppose également des niveaux élevés d’humidité et des vents très faibles, voire inexistants, ce qui exacerbe le stress thermique. Ainsi, bien qu’une vague de chaleur soit un événement météorologique, elle ne peut être évaluée sans tenir compte de ses impacts sur l’Homme. En effet, la canicule suppose de facto des infrastructures (habitations notamment) peu ou pas adaptées, comme une isolation approximative ou encore l’absence de climatiseurs (chers à l’achat ou à l’utilisation).

Comment faire face aux épisodes caniculaires ?

Cela peut sembler évident, mais la première chose à faire est de bien choisir ses vêtements. Portez des vêtements amples, de couleur claire. Si vous habitez une région qui connaît assez régulièrement des chaleurs étouffantes, voire extrêmes, investissez dans des vêtements de protection contre les UV et qui absorbent l’humidité pour réduire le stress thermique. Cela vous aidera à protéger votre corps des coups de soleil. Protégez également votre visage, vos mains et, plus globalement, la peau exposée au soleil avec un écran total. Un chapeau et des lunettes de soleil vous seront d’un grand secours.

Canicule et activités de plein air ne font pas bon ménage. Vous pouvez participer à des activités extérieures tôt le matin ou tard le soir, avec des pauses fréquentes, à l’ombre. Si vous travaillez à l’extérieur sous la chaleur et que votre activité cardiaque s’emballe, avec étourdissement, confusion et faiblesse, arrêtez immédiatement et reportez-vous à votre supérieur. Surveillez vos collègues, et demandez-leur de vous surveiller.

La transpiration est un moyen de thermorégulation du corps pour rester au frais, mais cette perte hydrique doit être renouvelée régulièrement. Si vous devez impérativement sortir pendant la canicule, il est impératif de prendre une bouteille d’eau fraîche et de boire même si vous n’avez pas soif. Une machine à glaçons s’impose avec force. Elle vous permettra d’avoir de l’eau fraîche à disposition chez vous, mais aussi avant de sortir. Si vous n’habitez pas seul, il y a de fortes chances à ce qu’il y ait une forte demande sur les bouteilles d’eau fraîches. Une machine à glaçons vous assure un approvisionnement continu pour vous hydrater toute la journée. Évitez les boissons sucrées ou alcoolisées, car elles vous feront perdre plus de liquides.

Les retombées de la canicule impactent tout le monde, mais certaines personnes (ou animaux) fragiles sont plus exposées :

  • les nourrissons et les jeunes enfants ;
  • les personnes âgées ou malades ;
  • les animaux de compagnie ;
  • les personnes en surpoids ;
  • les personnes qui travaillent à l’extérieur.

Bien sûr, il va sans dire qu’il ne faut jamais laisser des enfants ou des animaux de compagnie dans une voiture. Téléphonez au moins deux fois par jour aux personnes à risque pour demander de leurs nouvelles.

Comments are closed.